Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits.

Décalage Horaire

Rechercher

vendredi 30 novembre 2007

Aujourd'hui l'iguane s'est ébroué

Crépuscule en Martinique

Demain l'île fera parler d'elle en métropole car elle nous a fait une sale blague aujourd'hui vers 15h. Un grondement sourd et soudain cette sensation d'être ivre, que tout balance. La voiture garée dans le jardin oscille comme prise d'une envie de bouger. Je regarde le sol en m'appuyant sur le pilier du portail que j'étais entrain d'ouvrir. Il semble onduler, tout bouge et toujours ce grondement sourd, la secousse dure plusieurs secondes qui semblent des heures.
La Martinique vient d'être frappé par un séisme de magnitude 7,4 disent les scientifiques quelques minutes plus tard sur le web.
Il y a quelques centaines d'années les indiens pensaient qu'ils vivaient sur la crête dorsale d'un iguane géant endormie qui parfois bougeait dans son sommeil. Aujourd'hui c'est sûr, il a bougé et j'étais une petite puce secouée sur son dos.

jeudi 29 novembre 2007

Maho Bay...SXM

Souvenir de Maho Bay

Ce DHC-6 Twin Otter de la compagnie Winair survole à très basse altitude la plage de Maho Bay dans la partie hollandaise de l'ïle de saint Martin, juste avant de poser sur l'aéroport international Princess juliana.

mardi 27 novembre 2007

Halte sur Madinina, l'île aux fleures

Venant de Guadeloupe, à peine parti, déjà arrivé en Martinique

Habitué au 45 minutes du trajet entre la Martinique et la Guadeloupe à bord des ATR 42 ou 72, le même trajet en Airbus A320 d'Air France m'a surpris par sa brièveté.
Décollage, monté, palier, descente... Quoi déjà? Pointe à Pitre, le choc des roues sur la piste... Bienvenue en Guadeloupe.
Dire qu'à la même heure, partir de la maison pour rejoindre mon travail au centre de Fort de France à 7 km me prendrait le même temps!
Tiens curiosité, construit en 2001, l'A320 de la photo a été acheté par Air France, avant de voler de mars à octobre 2005 sous les couleurs de CSA Czech Airlines puis de repasser chez Air France. Comme quoi, même pour un avion d'une grande compagnie, la vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille.

lundi 26 novembre 2007

Un ancien de la guerre froide à la retraite dans les Caraïbes

LET 410 en phase d'atterrissage au Lamentin

Encore un avion dont l'identification nous emmène bien loin de la caraïbe. Ce LET 410, au propriétaire non identifié, est en effet un avion d'origine tchèque et même tchécoslovaque car le premier prototype a été dessiné en 1966 et a volé en 1969! Il a été en service dans les armées du Pacte de Varsovie durant la guerre froide, voilà qui ne nous rajeunit pas!
La version que je vous propose , le LET 410 UVP-E date de 1984 peut embarquer 19 passagers.

dimanche 25 novembre 2007

De la Guadeloupe à la Martinique

Retour à la maison, après une longue journée

Cet ATR 72 d'Air Caraïbes est parti tôt le matin vers Pointe à Pitre puis vers Saint Martin avant de parcourir le chemin inverse. A travers son hublot, le passager a pu apercevoir de nombreuses îles, connues pour certaines, promesses de découvertes pour d'autres. Pour ma part, j'aime bien voir Marie Galante, cette galette qui flotte au large de la Guadeloupe à l'ambiance paisible qui tranche avec la frénésie quasi parisienne de Fort de France ou Pointe à Pitre.

samedi 24 novembre 2007

Voyage improbable de la Caraïbes à l'Irlande du Nord

En approche finale sur l'aéroport Princess juliana

Ce Short Brothers 360 de Roblex Aviation est un appareil pataud qui a du mal à dissimuler qu'il n'est qu'un camion volant chargé de transporter du fret d'une île à l'autre. Il est pourtant sorti des ateliers d'une société britannique née en 1908 à Belfast en Irlande du Nord! Voilà qui n'est pas banal et mérite bien d'aller lire l'histoire de Short Brothers, un vrai roman!

vendredi 23 novembre 2007

Demi hors sujet habilement amené

Depuis la baie de Gustavia on voit très bien les bateaux ... avions

L'approche de l'aérodrome de Saint Barth est réputée. Les avions frôlent le sol en franchissant un col avant de plonger sur la piste en contrebas. Voila pourquoi le BN2 Britten Norman Islander - Pilatus de la compagnie St Barth Commuter visible sur la photo amorce une trajectoire descendante prononcée.
Même trajectoire pour ce Dorniers 228-212 d'Air Caraïbes:



Ou ce DHC6 Twin Otter de la compagnie Winair:

L'atterrissage à Saint Barth vaut le voyage à lui seul et pour en profiter pleinement je n'ai pris aucune photo...Plongeon, ressource, secousse, freinage "de caractère"...Un grand moment d'aviation en toute sécurité! Pour vous en convaincre, ce petit lien vers une vidéo.

J'en vois un qui ne regarde pas du tout l'avion...mais le gros bateau, il est donc temps de basculer dans le demi hors sujet. Demi hors sujet habilement amené car le post de la veille nous a emporté vers Atlanta, capital de la Géorgie (Georgia in US english) Et alors me direz vous?

Et alors c'est le noms de ce bateau!

Déjà visible sur la première image (s'il y en a qui n'avait pas remarqué) à Saint Barth, je retrouve le Georgia le lendemain à quelques encablures de Saint Martin. Ce yacht de 48,5m a été construit en 2000 par le chantier Alloy Yachts en Nouvelle-Zélande. En arrière plan, vous apercevez la côte de l'île d'Anguilla qui est aussi plate que Saint Martin et Saint Barth sont escarpées!.

mercredi 21 novembre 2007

Le bonheur est dans le pré

Au roulage sur la piste du Lamentin

Ce Boeing 737 de la compagnie Delta qui semble se promener dans les champs, roule sur la piste pour rejoindre son point de décollage et entamer sa route à destination d'Atlanta.
A le voir si paisible dans le pré, on imagine mal que sa présence est le résultat d'une politique volontariste, qui a bien du mal à décoller...ce qui est un comble non?
Ne boudons pas le bonheur d'épingler une nouvelle compagnie à ce blog car à ce jour la ligne Fort de France Atlanta n'est plus desservie.

Le (nouveau) radeau de la Méduse

La Méduse...
et son fameux radeau version high-tech

Saint Barthélemy est une île à part dans les antilles françaises. Gustavia, le port de Saint Barth, est l'occasion de croiser des bateaux d'exception lors de la haute saison. La "Méduse" en fait parti. Sur le pont arrière un hélicoptère MD Explorer (Pdf). L'appareil est de type NOTAR (NO TAil Rotor), c'est à dire qu'il ne dispose pas de rotor de queue. Cet hélicoptère biturbines, est capable d'emporter 8 personnes sur 430 km. Un radeau de la Méduse sûr et moderne.

mardi 20 novembre 2007

Un géant s'avance dans la plaine


Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

À peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l’azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d’eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu’il est comique et laid !
L’un agace son bec avec un brûle-gueule,
L’autre mime, en boitant, l’infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l’archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l’empêchent de marcher.

C. Baudelaire, l'albatros, Les Fleures du Mal

Photo exclusive, un AN 225 Mriya - le plus gros avion du monde, produit à un seul exemplaire - atterrit sur la piste de l'aéroport du lamentin le 29 août dernier. Au roulage, il passe derrière le pétrolier Lacanau ( PDF ). L'Antonov est long de 84 m avec une envergure de 88,40 m. Le pétrolier fait 119 m de long et 20 m de large. Placé à 7 km du photographe - alors que le bateau est distant seulement de 4 km! - l'AN 225 reste impressionnant.

lundi 19 novembre 2007

Sur la piste

Enfin posé, il ne reste plus qu'à rejoindre l'aérogare

Cet Embraer 170 d'Air Caraïbes semble un peu perdu sur la piste de l'aéroport du Lamentin longue de 3300 mètres et large de 45 mètres.
En cette fin d'après midi, la température élevée et la brume de chaleur rendent difficile de photographier cet petit jet à plus de 1500 m de distance.

Doublement de retour

Arrivée sur Fort de France après avoir fait le tours des antilles françaises

Retour au deux sens du terme pour cet ATR 42 d'Air Antilles Express qui fait la navette entre la Martinique et la Guadeloupe, poussant de temps à autre vers Saint Martin voir la République Dominicaine. Retour à Fort de France en ce milieu d'après midi du 18 Novembre et retour dans ce blog ce même jour.

dimanche 18 novembre 2007

Arrivée du doyen

Pour quelques instants encore, être un oiseau gracieux dans le ciel

Ce Boeing 747 de la compagnie Corsairfly est un peu le doyen de tout ces grands oiseaux transatlantiques qui viennent chaque jour tisser les liens entre l'europe et la caraïbe.
Touristes, fonctionnaires, hommes et femmes d'affaires, étudiants et familles, c'est toute une société qui a un pied sur chaque rive de l'atlantique.

jeudi 15 novembre 2007

Heureux qui comme Ulysse

Après tant d'heures d'efforts, lente glissade vers la piste pour se reposer

Fin du vol transatlantique pour cet Airbus A330 de la compagnie Air Caraïbes. Brève Pause de quelques heures au Lamentin avant de charger une nouvelle cargaison de passagers et rejoindre Paris par un vol de nuit.

Ultime instant avant l'effort

Point fixe sur l'aéroport Princess Juliana

Sur l'île de Saint Martin l'amateur et le curieux vibrent au rythme des avions. Il semble qu'il suffise de tendre le bras pour pouvoir les toucher.
Vrombissements de moteurs, feulements de réacteurs, souffles puissants et relents de gaz d'échappements, tout célèbre la violence de l'effort pour s'arracher de la terre afin de gagner la douceur de l'azur.
Pour cet ATR 72 d'American Eagle, c'est l'ultime instant de répit avant l'emballement de la course.

mercredi 14 novembre 2007

Comme une plume légère emportée par le vent

Défilé aérien au dessus de Fort de France

Cet Antonov 124 survole majestueusement la ville de Fort de France avant de virer pour s'aligner sur la piste du Lamentin. Ultime volte pour cette danseuse de près de 400 tonnes qui apporte du fret de secours à la Martinique meurtrie par le cyclone Dean.

mardi 13 novembre 2007

Derniers mètres d'un sprint de 6000 km

Quelques centaines de mètres encore avant d'atteindre le but.

Enfin l'arrivée pour ce Boeing 777 aux couleurs d'Air France! Bientôt le bel oiseau cessera de gronder mais dans ces ultimes instants, il est tout entier tendu dans le dernier effort. Les peurs et les joies des Hommes qu'il transporte le font vibrer, encore quelques mètres et la vie continue.

lundi 12 novembre 2007

Bondir d'une île à l'autre

Départ pour Pointe à Pitre

Sauts de puce d'îles en îles pour cet ATR 42 de la compagnie Air Antilles Express. Martinique, Guadeloupe, Saint Martin, Saint Domingue... Tant de noms qui fleurent bon la flibuste et ses capitaines sans pitié. De nos jours, c'est la concurrence qui est sans merci, la décoration de l'avion en atteste...

samedi 10 novembre 2007

Arrivée au Paradis

Rêve de tropiques ou tropiques rêvés.

Quelques minutes avant l'atterrissage sur une île de la Caraïbe par un beau jour d'avril. Une centaines d'européens atteignent le rêve séculaire : arriver sous les tropiques, arriver au paradis. La réalité est bien éloignée, mais le rêve n'est pas la réalité.

Invitation au voyage

Au dessus de la Caraïbe, en route pour l'Europe

Entre ciel et terre...
Ce blog me permet de mettre en ligne et de partager avec vous des photos d'avions ou de paysages qui dorment sur mes disques durs. Merci d'être passé me rendre visite et à bientôt.
DM

Avertissement

Sauf mentions contraires, tous les documents multimédia ou les photos du blog "Entre Ciel et Terre" sont la propriété de l'auteur et ne peuvent être diffusées ou reproduites, à des fins commerciales ou non, sans son autorisation. Vous êtes évidement libres de créer un lien qui pointe vers l'une d'elles.
Creative Commons License